La lecture rapide, un moyen de mieux assimiler au quotidien

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Développée pour l’armée Américaine, la lecture rapide avait pour but d’aider les aviateurs de l’armée à retenir un maximum d’informations en un minimum de temps. Ne pouvant prendre des notes en vol, ils ont du trouver un moyen d’augmenter considérablement leur capacités de mémorisation et d’assimilation. Développée par des spécialistes en la matière, cette technique a par la suite été importée en France.

Un large public concerné

Si, auparavant, cette méthode était réservée à une élite, des spécialistes français en développement personnel l’ont traduit en français, afin de la démocratiser, et de la rendre accessible au plus grand nombre. La lecture rapide concerne aujourd’hui un grand nombre de personnes. Que vous soyez étudiants, ou cadre à la carrière établie, la société d’informations dans laquelle nous vivons nous demande d’avoir une capacité de mémorisation et d’assimilation accrue. Grâce à cette technique, la vitesse de lecture peut être augmentée jusquà 6 fois, par rapport à un lecteur normal.

Les fans de lecture aussi…

De nombreux fanatiques de lecture se sont aussi formés à la lecture rapide. Toujours avides de nouvelles lectures, souvent passionnés par les dernières œuvres, une vitesse de lecture normale ne leur est souvent, pas adaptée. C’est ainsi que certains d’entre eux ont choisi de prendre part à cette formation. De cette manière, ils peuvent dévorer un grand nombre d’œuvres littéraires, que ce soient des livres classiques, ou des thèmes plus spécifiques, comme certains passionnés de domaines précis, que cela soit dans le sport, l’économie, ou tout autre domaine demandant une certaine expertise.

En conclusion, la lecture rapide peut aujourd’hui être considéré comme un moyen de développement personnel, destiné à une clientèle à la fois large, mais ayant besoin d’assimiler un grand nombre d’informations, rapidement et facilement. Dans quelques années, nous aurons certainement à notre disposition d’autres techniques militaires, qui sont secrètes actuellement.

Elodie Rekiavic

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »